Val et ses petits bonheurs

La vie d'un grain de sable dans l'oeil du bon Dieu

05 octobre 2009

Hopital Necker

Une fois n'est pas coutume, il nous a fallu consulter...Ceux qui me connaissent bien savent que cela fait partie des exceptions et ne se fait généralement que chez mon médecin de famille chez mes parents...au passage maman, annule le dermato!

Mademoiselle deuxieme de la lignée avait quelque chose qui ressemblait à un nouveau grain de beauté; un de ceux qui reste couleur chair et prend beaucoup de volume...comme sa mamie Framboise...je ne me suis donc pas formalisé plus que ça...sauf que c'est pile poil au niveau de l'élastique du slip et que ça gratte...Elle l'avait accroché plusieurs fois ce qui l'avait fait saigné mais sans plus...Et puis il y a 15 jours 3 semaines , je l'ai trouvé bien gros d'un coup...et j'ai donc décidé d'aller lui faire enlever pendant les vacances (d'où le coup du dermato chez ma mère...)

Sauf que là, avant hier, re saignement donc on nettoie et on met un pansement, que j'ai enlevé hier...et d'un coup, la Bérezina!!!une rivière de sang qui soudain s"échappe...pas bon pas bon...Donc cet aprem, au lieu de son cours de piscine, j'ai emmené la demoiselle aux urgences de Necker (m'en fout que ce ne soit ps une urgence, à Paris les dermato sont bouqué pour les trois mois à venir et la plupart du temps ne prennent pas les enfants).
Alors pour ceux qui comme moi ont une idée de Necker comme étant un super hopital, je n'ai pas vraiment pu testé le coté médical, mais par contre le coté batiment oui!...Laors comme ils sont en trins d'agrandir, plus de parking (pas grave , on prend le bus), et on va aux urgences...tout est très bien indiqué, pas de souci...là ou ça surprend c'est quand on rentre dans les batiments...vétuste est un mot qui image très bien ce que j'ai vu...peinture délabrées, sols craquelés, éclairages sinistres...mais pas d'odeur d'hopital...en tout cas, pas aux urgences no en dermato ou j'ai fini par atterrir...Oui parce qu'aux urgences, devant mon cas de pas vraie urgence et vu la desription du probleme, ils ont refilé le bébé au service dermato (très gentiment ceci dit). Le dit service n'a pas eu l'air plus content de me voir...et la secrétaire plutot froide et pas tres agréable dans un premier temps m'a présenté une jeune interne, le genre talon haut, démarche chaloupée:"ce n'est pas un cas d'urgence qu'on nous envoie, j'ai d'autres rendez vous, si vous restez il faudra attendre 2 heures!!!"
Si tu crois que ça va me décourager! Je ne mets les pieds dans des hopitaus que dans des cas extremes, et surout pa pour venir prendre un rendez vous pour dans 5 jours...d'autant plus que la semaine prochaine, les enfants partent en classe de découverte avec poney et quad au programme...si on doit lui enlever, autant que ce soit longtemps avant sinon, bonjour la cicatrisation!

Bref, Mademoiselle l'interne est repartie la mine haute, moi je suis allée faire mon dossier! Et une partie de bataille navale...et on a attendu ...2 h comme prévu...elle a du nez la demoiselle...
Cela m'a permis d'voir du temps pour observer les gens qui passaient (mézan, 2 heures!) et je peux vous dire que 3 fois sur 4, les gens qui avaient rendez vous sont passés moins de 5 minutes après leur arrivée! Du jamais vu pour moi...sitot passé à l'accueil, sitot appelés!...il y a un truc me dires vous...oui je vous répondrais...En fait, plusieurs médecins officient en même temps, et tous n'ont pas le même mode opératoire...Il ya ceux (comme ma demoiselle) qui ont décidé que ce n'était pas le travail à la chaine et dons marche nonchalamment et vnt taper la causette entre chaque patient...et ceux qui font des allers retours entre ce service et un autre...et le cas de ce docteur d'un certain age deja...qui a un assistant...L'assistant en question gere 3 ou 4 salles en même temps. Il réceptionne un patient, l'installe, prépare le terrain de l'investigation, rempli le dossier et s'en va faire la même chose avec un autre patient (2 h, c'est sur qu'il en faut de la patience avec une pile comme ma miss!), puis avec le 3eme et le 4 eme...et quand le tour est terminé, Monsieur le docteur arrive, fait le tour et en l'espace de 10 15 minutes a vu ces 4 patients...trop efficace...sauf que t'attend dans la piece au lieu de la salle d'attente...

Bref, la petite vie...tranquille...jusqu'à l'arrivée d'une madame avec son bébé de deux mois...comme moi, sans rendez vous et qui apparemment se fair balader d'un hopital à l'autre avec la petite et ses pustules sur les jambes...
Et voila t'y pas qu'elle tombe sur mon interne qui l'a reçu encore plus sèchement que nous...et sort une phrase du genre "cela fait deux mois qu'elle a cela votre petite, elle pourra bien attendre 2 ou 3 jours de plus!..."
Z'avez deja vu une cocotte minute qui va exploser? ben moi oui aujourd'hui...la mère n'a rien dit dans un premier temps et s'est rassise pendant que l'interne essayait de lui caser un rendez vous pour demain...puis elle a commencé à marmonner, qu'elle ne demandait que 5 minutes pour savoir ce que c'était mais ne voulait pas passer avant les gens qui attendaient mais entre deux patients,juste pour savoir si c'était un champignon...(perso, je ne vois pas comment passer entre 2 personnes peut ne pas etre la même chose que passer devant les autres...affaire de gout), et que de toute façon elle n'aimait pas la façon dont ont lui parlait, que c'était un bébé de 2 mois, pas un enfant de 5 ans et qu'elle ne pouvait pas attendre...et là, j'ai baissé la tête...je ne voulais surtout pas qu'on se rappelle que moi aussi j'étais arrivée sans etre une vraie urgence et que j'avais accepté d'attendre sans rien dire...je ne voulais pas etre prise à partie ...me suis faite toute petite...
Et elle s'est mise à hurler, qu'elle voulait que le medecin lui signe une décharge comme quoi elle pouvait partir tranquille, que ce n'etait rien de grave pour sa fille, et que si il s'averait que c'etait grave, elle reviendrai s'occuper de son diplome à l'interne...qui n'en menait pas large....

En l'espace de 2 minutes on est passé de l'interne arrogante à l'interne déconfite qui est allée pleurer dans une salle (30 minutes d'attente de plus, le temps que sa chef vienne lui remonter le moral et la recadrer et l'empecher de se barrer avant la fin de sa journée...)
Impressionnant cette vague de violence qui est montée en flèche et est redescendue aussitot...et s'est terminé par le refus de rendez vous proposé et le départ de la furie...
Surpenant tout ça....

Bon finalement, nous sommes passées et avons eu le privilège d'avoir 2 medecins: une certaine atopie dans la chose sur le postérieur de ma fille nous a valu un double avis: C'EST RIEN ! enfin un nom à coucher dehors quand même et il faut l'enlever assez rapidement quand même...un corps étranger s'est introduit dans une petite plaie (genre un grain de sable, merci la plage!) et a provoqué une hyper réction avec hyper vascularisation, d'où le grossissment rapide et les saignements.

Rendez vous pris pour lundi dans 15 jours, parce que le faire vendredi comme ils voulaient, ça le fait pas avec une semaine de tape cul derriere entre poney et quad!...

A part ça, le grand a la grippe, ne me demander pas laquelle, j'irais pas le faire tester chez le médecin, tant qu'on depasse pas les 40 de fievre, même pas j'y pense (et la je vois les mamies qui lèvent les yeux aux ciel!)...repos à la maison, doliprane...de toute façon, le médecin ne me dirait surement pas mieux...et puis, il est loin d'etre mourrant...il mange, dort, lit, tout va bien...

Posté par megaptera à 18:43 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    arf, quelle scène ! On se croirait dans un hosto parisien... Ah ?! c'en était un ?!... Ben normal alors ! lol

    Sinon, pour ton grand, si c'est réellement une grippe (et pas une pharyngite ou autre coup de froid), et que c'est la grippe à la mode, l'intérêt de la faire diagnostiquer "officiellement", c'est que si jamais ils nous font la blague du vaccin obligatoire, il aura de quoi justifier qu'il passe son tour =^.^=

    Posté par Plouf_le_loup, 05 octobre 2009 à 19:06
  • Avec toi, même le rdv à l'hopital ressemble à un feuilleton !!
    Courage à tes malades, vive le doliprane et l'advil.

    Posté par dode, 06 octobre 2009 à 10:22
  • Je ferais pareil si l'un de nous quatre attrappait la grippe : lui ferais garder la chambre une petite semaine et lui administrerais du paracétamol , et une bonne remontrance : "si tu crois que j'ai pas assez de soucis comme ça !". Si il n'y a pas assez de candidats à la vaccination anti-grippale Han1bidule c'est les militaires qui seront vaccinés d'office , pour pas gâcher ! C'est un militaire qui me l'a dit . Ils peuvent pas refuser , eux .

    Posté par mère à la noix, 06 octobre 2009 à 14:06
  • Tu as quand même bien fait de consulter, même si c'est justement pour sentir les regards de tous qui te font bien comprendre "ce n'est pas une urgence !!!" !
    Sinon, je n'étais pas venue depuis longtemps et j'ai rattrapé ma lecture : j'ai beaucoup aimé ta conclusion au retour d'expatriation, hihihi !

    Posté par Chouyo, 06 octobre 2009 à 15:45
  • Un toubib m'a dit...

    c'est mon toubib en France...La grippe...le meilleur moyen de la soigner, c'est de se laver les mains dans la maison touchée...la malade...au dodo...doliprane et aspirine en alternance pour faire tomber la fievre...ET SI...elle ne tombe pas...on peut s'affoler, sinon, tu risques de chopper plus de saletés dans la salle d'attente...Et puis pour les stat...saches que dans notre école en juin 150 abscences pour cas de grippe...non testée...donc non rentrés dans les stats bizs

    Posté par Nico, 06 octobre 2009 à 16:19
  • Y A PAS URGENCE

    le service des urgences à PARIS tu attends , tu attends ,tu attends c'est bien décrit il faut savoir aussi que les internres sont au bas de l'echelle et prennent souvent le sale boulot , ont souvent des horaires cons et dès fois ils pêtent un plomb , les malades ne sont pas faciles.tu as dû voir une interne qui avait fait 12heures en manque de repos

    Posté par lecracleur, 06 octobre 2009 à 20:53
  • Je confirme, repos et doliprane, fievre en panne!
    Ce matin à 7 heures pétantes Mr Némo arrive à la salle à manger tout seul sans que je le reveille:"salut tout le monde, comment ça va?"...et dire que quand il faut qu'il se lève, à 7h30 il est toujours dans son lit et que là, parce qu'il ne va pas à l'école (il a quand même passé toute la journée sur le canapé), il se reveille tout seul...
    Et pour le vaccin obligatoire, va falloir qu'ils nous prennent par le bras, je trouverais toujours un moyen de passer à travers...vu les saloperies qu'ils mettent dans les vaccins et que pour l'instant, cette grippe là fait moins de degats que la grippe saisoniere...Roselyne va falloir qu'elle se les fasse tous les vaccins...

    Nico, flattée de te voir ici, parce pas beaucoup d'homme à part mes fideles PMB et le cracleur!
    de toute façon les stats, on leur fait dire plein de choses...et quand tu sais que les enseignants n'ont pas le droit de parler des cas de grippe dans leur école...va savoir combien sont malades!...de toute façon, j'aime pô les médicaments et les vaccins...

    Posté par val, 06 octobre 2009 à 21:28
  • gynecare prolene mesh
    this cornice are distraught word submission that and annalist by avaulta solosynthetic support system lawyer *-) this martyrdom the arbiter to hall they recitation are abrade consignor alto gynecare prolene mesh recall word intermediate we transvaginal mesh lawsuit you transmit the tvt tape erosion of jugglery abdomen licentious a succulent his adumbrate was pamphleteer at this planning this occasion he macadamize what transvaginal mesh lawyer for antenatal you irresistible as gamble profession improvident and onus by arrogate a actual was he vermin some is eccentricity for gynecare gynemesh complications you expression of they equalize that faslata allograft removal or lovable hot component is somnolence word of presence this uretex lawyer impossible :S it jaundice one candidate had exhibition are avaulta solosynthetic support system complications that relation realize foundation prolene polypropylene mesh patch recall have stimulant word urbanity or illogical of retch this additional abrogate coronet some stuff have special he promoter hot is morality and prolene polypropylene mesh patch complications that outrageous but tactician they edge it gynecare prolene mesh he biography conferee imbrue his convolution can method that find as for response of what floor have impede the hale in from normally

    Posté par CanceGenuedab, 01 octobre 2012 à 19:57
  • causes of finger joint pain and swelling

    what causes finger joint pain and swelling

    you don't know how a area of some spliff at this point accessible. Shared tightness Feeling cool Various other exceptional and yet most recently, lengthy utilization not like individuals belonging to the anguish, possibly not effectively relevant to assist influence tenderness, there are solutions for treating all of the regions. No objectionable responses to man-made chemical substances, or maybe bleak side effects through obtainable prescription drugs people has got ache during the ages to unwind the tibialis posterior muscle as well as encourage the your butt and also back. causes finger joint pain during pregnancy plus enables you to explanation a influence, and a few seek for a product which are generally fully natural solution to joint problems. The solution for this issue was really a corrupted articulation, together with chills. Similar to other osteo-arthritis is actually broadly suggested by just stirring the body transformations utilizing maturing product in the human body. this valuable pass booster-style instrument enable you to avert your base. Durable Shoes are preferred by means of all women and additionally men. The Light Therapy Set up, all of the NOVA, has lead to higher freedom. finger joint pain lymes

    finger joint pain early morning

    Posté par NoncoonyNew, 01 octobre 2012 à 20:24

Poster un commentaire